Il vous reste des crédits DPC pour 2021 ?

Pas de crédit dpc pour 2021 ?
J'achète ma formation :

Informations
Présentation

« Que quelqu’un ait l’air d’essayer de me comprendre ! » fût la réponse d’un patient qui se savait mourant. Le Docteur Cicely Saunders, grande pionnière des soins palliatifs en Grande Bretagne, et une référence dans l’Histoire de la diffusion du Soin Palliatif, lui avait demandé ce qu’il attendait avant tout de ceux qui prenaient soin de lui.

Prendre l’entière mesure de l’altérité est difficile ; mais ce n’était pas la demande de cet homme ; « Il souhaitait seulement que quelqu’un se sente suffisamment concerné pour essayer » conclut Cicely Sanders 1.
Selon l’OMS en 2002, les Soins Palliatifs visent l’amélioration de la qualité de vie des patients confrontés à une maladie potentiellement mortelle, par la prévention, l’évaluation précise et le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques, sociaux et spirituels. Ils utilisent une approche interdisciplinaire et proposent un système coordonné de soutien au patient et à ses proches.
Selon l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) en 2014, 57 % des Français en fin de vie décèdent en établissement de santé contre 37% à domicile. Alors que selon l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP) en 2016, 85 % des Français souhaiteraient finir les derniers jours de leur vie à domicile. La question de la Fin de vie est universelle et est dans le domaine de la Santé, la préoccupation de tous les acteurs de soins que ce soit dans les structures hospitalières (Services de Médecine Chirurgie Obstétrique dédiés ou non, Services de Moyen et Long Séjours, Service d’ Accueil des Urgences), au sein des établissements médicosociaux, au niveau de la Médecine Ambulatoire.

Il s’agit d’améliorer l’accès aux prises en charge coordonnées et à l’Accompagnement de la Fin de Vie en France, tout en développant des outils ressources. Il s’agit aussi de faire connaitre et de renforcer l’accès aux droits des patients en matière de Soins Palliatifs, précisés et élargis via la loi du 2 février 2016, dite Claeys Leonetti3. Cette dernière porte notamment sur la rédaction des directives anticipées, la désignation de la personne de confiance ainsi que son rôle, l’accès à la sédation profonde et continue jusqu’au décès, le refus de l’obstination déraisonnable.

Objectifs

Mise à niveau sur la thématique « Fin de vie et Accompagnement » (concept, définitions, cadre législatif, outils d’aide à la décision, aides financières).

Connaitre les différentes structures et acteurs ressources de la prise en charge dans le domaine du soin palliatif.

Identifier et prendre en charge les différents symptômes d’inconfort et anticiper les urgences palliatives.

Repérer et savoir mettre en place un accompagnement de fin de vie à l’Hôpital, en EHPAD ou à domicile.

Monter en compétence dans la gestion des annonces diagnostiques difficiles auprès des patients, des proches et des soignants.

Contenus

Test de positionnement

Il vous reste des crédits DPC pour 2021 ?

Vous avez déjà effectué vos 2 formations DPC en 2021 ? Achetez votre formation :