fbpx
 Arrêts cardiaques : pourquoi les femmes en meurent-elles plus que les hommes ?

Arrêts cardiaques : pourquoi les femmes en meurent-elles plus que les hommes ?

Article écrit par Liliane Charrier & Terriennes pour le site d’information TV5Monde

Lorsqu’une femme est victime d’un arrêt cardiaque, elle a deux fois moins de chances d’y survivre qu’un homme. Facteurs de risque spécifiques, symptômes atypiques ou sous-dépistage – les causes de cette inégalité face aux maladies cardio-vasculaires sont multiples.

Infarctus, arrêt cardiaque, AVC… Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité des femmes dans le monde depuis 2002. En France, les arrêts cardiaques prématurés provoquent chaque année 50 000 décès, et malgré les idées reçues, autant chez les femmes que les hommes. “En valeur absolue, il y a trois fois plus d’infarctus chez les hommes que chez les femmes. Mais les femmes touchées ont une mortalité à trente jours et à un an deux fois plus importante que chez les hommes, explique la professeure Claire Mounier-Vehier, pionnière de la cardiogynécologie -, sur le site Pourquoi docteur. Les femmes ont aussi plus de séquelles, comme l’insuffisance cardiaque, les troubles du rythme ventriculaire grave avec défibrillateur, ou encore la fatigue suite aux efforts.”  En France, 200 femmes en meurent chaque jour d’un arrêt cardiaque, soit six fois plus que du ……./…….

Lire l’article en entier :

https://information.tv5monde.com/terriennes/arrets-cardiaques-pourquoi-les-femmes-en-meurent-elles-plus-que-les-hommes-411036

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.